On assiste, avec l’irruption de ce restaurant créé par David Azoulay, qui mêle les cuisines juives séfarade et ashkénaze, à la “réhab” d’une merguez maison superbe dans une chakchouka de tomates et poivrons. Plus imposant et définitif, le pastrami chaud du Reuben’s Cousin (pain au carvi noir, cheddar, choux rouges aux pommes, romaine, russian dressing — mayonnaise aigre-douce à la betterave). Pavovla ou gâteau de fromage blanc pour les irréductibles.
— Le Monde

Suivez-nous sur Instagram !